Les Cours

Les différents niveaux proposés pour cet atelier

1

Ados/Adultes Débutants

Jeudi de 20h30 à 22h30

244€

2

Atelier libre confirmés

Atelier ouvert à volonté

234€

Informations supplémentaires

Tous les jeudis soir, une dizaine de potiers débutants se retrouvent dans l’atelier céramique de l’Amocas.Ils apprennent pendant neuf mois tous les rudiments qui leur permettront dès le deuxième trimestre d’être en partie autonomes, et de réaliser leurs pièces en toute liberté, quand ils le souhaitent, car l’atelier leur est alors ouvert à volonté.Certains s’orientent vers le modelage, et ses modèles professionnels qui « prennent la pose » tandis que chacun essaie de reproduire – ou interpréter - une courbe de hanche, le saillant d’un nez ou la forme d’un muscle. Ceux-ci ont leurs propres séances, leurs horaires réservés, et si la porte de l’atelier reste fermée, pour des raisons évidentes, pendant les séances, les nouveaux arrivants et ceux qui veulent découvrir l’activité sont les bienvenus.Les autres malaxent la terre, la roulent, la creusent, la forment, la moulent et en font colombins et rubans, plaques et barbotine, pour produire tout ce que leur imagination leur suggère. Il y a les tourneurs, qui font et refont sans cesse bols et vases, à la recherche d’un monde tout en rondeurs. Leurs cours sont individuels, et avant de se lancer ils ont dû faire leur année d’initiation, le temps de connaître les bases. Les bijoux ont leur fans, surtout féminines, et elles créent pendentifs et boucles d’oreilles, boutons et broches. La décoration d’intérieur n’est pas délaissée, qui permet d’admirer des pieds de lampes, carreaux décoratifs, ou objets divers et très variés… Enfin les figurines ont leurs adeptes inconditionnels, et régulièrement une vague de naissances de statuettes plus ou moins figuratives et plus ou moins animales garnit les rayons de l’atelier, avant d’aller faire des heureux dans la famille, chez les amis.Chaque trimestre, un samedi entier est consacré au raku (qui se prononce rakou), une forme de cuisson et d’émaillage d’origine japonaise qui est très spectaculaire, car les pièces sortent du four à plus de 900° et sont plongées dans un bac de sciure auquel elles mettent instantanément le feu (rassurez-vous, c’est sans danger !). L’ambiance est conviviale et donne lieu à une journée d’échanges, de partage, notamment autour d’une table ou d’un barbecue.La céramique, c’est la terre, et aussi les émaux, qui donnent aux pièces leurs couleurs, leurs effets, leur personnalité. Ainsi, de la création de la pièce à son ultime cuisson, qui va révéler – ou pas -, toute sa beauté, la céramique est une démarche complète, qui mêle le design, la technique, l’imaginaire et le… terre à terre.